Radiateurs électriques : les informations indispensables pour bien les choisir

Publié le par Valérie

Que vous fassiez construire votre maison ou que vous décidiez de rénover votre système de chauffage, il faut se rendre à l’évidence : le choix et les possibilités sont larges.
Mais attention ! Toutes les solutions ne se valent pas et cet article vous donnera les clés pour choisir le radiateur adapté à vos besoins.
Radiateur électrique, radiateur peu cher à l’investissement mais gouffre énergétique, convecteur, chauffage au sol, panneau rayonnant ou encore radiateur intelligent…Vous allez tout savoir sur ces différentes options et ainsi être en mesure de mieux définir votre choix selon vos besoins et votre budget.

Partie 1 : Vous n’y connaissez rien ? Reprenons les bases avec ces 4 règles 

Partie 2 : Zoom sur les types de radiateurs, avantages et inconvénients

Partie 3 : Bon à savoir !

Partie 4 : Conclusion 

Partie 1 : Vous n’y connaissez rien ? Reprenons les bases avec ces 4 règles :

Un bon radiateur vous assurera confort, détente et bien-être. Il ne se choisit donc pas à la légère. Il existe 4 règles qui vous permettront d’être sûr de votre choix et ce, tout en analysant votre intérieur et vos besoins.

  1. Quelle est la pièce qui a besoin d’être chauffée ? Est-ce un salon ? Une salle de bain ? Une chambre ou un couloir ? Le radiateur sera-t il situé près d’une entrée ou d’une fenêtre ? Vous l’aurez compris, il convient dans un premier temps, de définir son emplacement.

Pour résumer, gardez ceci à l’esprit :

  • Pour les pièces de vie comme les chambres ou le salon, il conviendra d’installer un chauffage au sol ou un radiateur à inertie. Ce dernier sera bien plus économique et vous assurera une chaleur plus équilibrée. 
  • Les couloirs, lieux de passage ou encore la cuisine sont des espaces qui ne sont pas occupés de manière constante : Un rayonnant ou convecteur fera l’affaire sans problème. Néanmoins, si votre budget vous le permet, préférez un radiateur à inertie qui sera toujours plus qualitatif sur le long terme.
  • La salle de bain se doit d’être bien chauffée, principalement pour éviter les moisissures, mais aussi d’attraper froid. Un radiateur doté d’un programmateur sera idéal, un radiateur soufflant conviendra également. La meilleure option reste le sèche-serviette qui, non seulement très pratique, vous assurera une rapide montée de la température.

Sèche-Serviettes Thermor disponible sur le site Materiauxnet.com

  • La sensation de chaleur est en lien avec la sensation de confort et du bien-être, c’est aussi ce qui nous permet de nous détendre. Bien sûr, il faut pouvoir conjuguer cela avec le coût qu’engendre nos besoins en chaleur.
  • Il est possible de calculer la puissance du radiateur : il faut multiplier le nombre de m² par 100 W pour les habitations mal ou moyennement isolées, par 60 W pour les maisons très bien isolées (BBC, RT 2012) et par 125 W pour la salle d’eau.
  • Pensez court, moyen et long terme : évaluer votre facture en tenant compte du coût qu’engendrerait votre chauffage. Ne vous laissez pas séduire par un radiateur peu cher à l’achat mais qui représentera un gouffre financier sur le long terme. Cette option est néanmoins envisageable si la pièce est utilisée ponctuellement. Au contraire, certains chauffages seront plus chers à l’achat mais vous assurerons des économies sur le long terme. 

  • Partie 2 : Zoom sur les types de radiateurs, avantages et inconvénients

    A présent, vous avez analysé vos besoins et votre intérieur en fonction de votre budget. Différentes options s’offrent à vous. Pas de panique, nous sommes là pour vous informer et vous aidez dans votre prise de décision.

    Vous l’aurez sans doute constaté, le choix de radiateurs électriques est immense et l’on peut vite se mélanger les pinceaux. Voici les technologies qui s’offrent à vous :

    • La catégorie des Convecteurs :

    Convecteur Electrique discret Thermor disponible sur le site Materiauxnet.com

    Comment fonctionnent t’ils ?

    L’air frais est aspiré dans la partie inférieure de l’appareil. Une résistance permet de le réchauffer, puis l’air est diffusé. Cet air s’élève jusqu’au plafond, se refroidit et termine par redescendre et permet au processus de recommencer. Quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

    • La chaleur est diffusée de manière uniforme et rapidement. Vous aurez une sensation agréable de chaleur et de bien-être en un temps record, tout en ayant investi peu d’argent. De plus, les Convecteurs sont d’une grande simplicité d’utilisation et d’installation (il vous suffit simplement de le fixer à votre mur et de le brancher !).
    • Bien qu’ils présentent de nombreux avantages, les convecteurs demandent une forte consommation d’énergie et impliquent des factures d’électricité plutôt salées. De plus, l’air est asséché et peut ne pas convenir aux personnes allergiques. Cela dit, de nombreux progrès ont été faits et il existe une nouvelle génération de Convecteurs dont les performances sont bien meilleures.

    Conclusion : Privilégiez des modèles récents, ils auront une meilleure performance. Si vous cherchez un système de chauffage à usage ponctuel ou pour être installé dans un appartement à louer, le Convecteur vous conviendra. 

    • La catégorie des Radiants ou Radiateurs électriques tels que les panneaux rayonnants

    Panneaux rayonnant Thermor disponible sur le site Materiauxnet.com

    Comment fonctionnent t’ils ?

    Un chauffage radiant ne va pas directement réchauffer l’air. Il va dans un premier temps chauffer une plaque, souvent en aluminium, qui reproduira sa chaleur tout en douceur. De plus, il n’utilise pas seulement l’air pour diffuser sa chaleur, il s’appuie aussi sur les masses (objets, meubles, parois) disponibles dans la pièce. Cela permet une chaleur durable. Quels sont ses points forts et ses points faibles ? 

    • Le chauffage radiant diffuse une chaleur plus saine. En effet, l’air inhalé est préservé de la poussière que pourrait diffuser un autre type de chauffage type Convecteur. De part sa technologie, il permet une diffusion de la chaleur tout en douceur, de manière constante, sans dessécher l’air. Aussi, le radiateur radiant ne brûle pas d’oxygène et n’émet donc pas de CO2, un bon point pour la planète.
    • On dit de ces radiateurs qu’ils rayonnent : plus vous en être proche, plus vous aurez chaud. Cela implique qu’ils ne conviendront pas pour les trop grandes pièces. De plus, ils nécessitent des pièces bien isolées et ne sont pas la solution la plus économique sur le long terme.

    Conclusion :
    Pour une pièce de taille moyenne, ils constituent une bonne option.
    Songez aux radiateurs radiants intelligents : ils sont plus performants et disposent de détecteurs de présence qui vous permettront de réaliser des économies. 

    • La catégorie des planchers chauffants électriques 

    Comment fonctionnent t’ils ?

    Un câble chauffant de type tube multicouche est placé en serpentin à l’intérieur d’une chape flottante, un isolant thermique. Le plancher vient se poser par-dessus et diffuser la chaleur directement depuis le sol.  Le plancher chauffant, bonne ou mauvaise idée ? 

    • Le vrai point positif du chauffage au sol, c’est sa chaleur douce et homogène. Il est agréable de marcher pieds nus sur un sol chaud, cela procure une vraie sensation de bien-être. Par ailleurs, ils représentent un véritable gain de place au niveau des murs, tout en vous offrant une pièce plus esthétique, ils sont invisibles !

    • Le problème de ce système réside principalement en son coût qui est davantage élevé et son installation plus complexe. De plus, si la surface à couvrir est trop importante, il est déconseillé d’opter pour cette solution. Enfin, le fait de devoir retirer intégralement le revêtement en cas de problème, peut constituer un élément dissuadant. 

    Conclusion

    Rapidité de chauffage, confort, sensation de bien-être sont les maîtres-mots du chauffage au sol. C’est un investissement financier qui vous permettra de réaliser de bonnes économies sur le moyen et long terme mais, qui peut vous causer des tracas en cas de panne.

    • La catégorie des Radiateurs à inertie ou chaleur douce :

    Comment fonctionnent t’ils ?

    Il a en son coeur un corps de chauffe qui va accumuler et emmagasiner de la chaleur pour enfin la restituer progressivement.  Quels sont ses points forts et ses inconvénients ? 

    • Economique, précision de température, installation simple et sans maintenance, chaleur douce.
    • Son coût est plus élevé qu’un radiateur électrique classique

    La catégorie des Radiateurs Intelligents

    Radiateur intelligent Atlantic disponible sur le site Materiauxnet.com

    Ces radiateurs autonomes sont souvent haut de gamme. Selon les fonctions proposées, vous pourrez le piloter à distance et visualiser votre consommation. Aussi, il détectera par exemple si une fenêtre est ouverte ou s’il fait nuit et saura s’adapter en conséquence. D’autres part, certains mémorisent le temps nécessaire pour réchauffer une pièce et savent se programmer par eux-même en conséquence. Vous hésitez à en faire l’acquisition ? Ci-dessous, ses performances et les problèmes qu’il peut poser. 

    • A la pointe de la technologie et de la modernité, ces radiateurs vous offrirons des tracas en moins et davantage de sérénité par rapport à votre consommation. Ils sont faciles à installer, à utiliser, et sont parfaitement autonomes. Ils analysent votre environnement, vous transmettent les informations importantes et s’adaptent en conséquence.
    • Cela serait trop beau pour être vrai s’ils étaient adaptés à tous les budgets. Le coût à l’achat peut vous dissuader mais sachez que certains modèles sont de plus en plus abordables. Sur le long terme, vous serez gagnant vous car vous réaliserez de véritable économies d’énergie. Le retour sur investissement est estimé à 5 ans.

    Conclusion

    Si votre porte-monnaie vous le permet, n’hésitez pas. Si cela vous dissuade, sachez que vous pouvez bénéficiez d’aides et de subventions pour réaliser votre projet.

    Partie 3 : Bon à savoir !

    Gardez à l’esprit qu’il existe de nombreuses aides et subventions pour vous aider dans la réalisation de vos travaux. Cela peut représenter un apport intéressant et orienter vos décisions : 

    • Le crédit d’impôt
    • La Prime Énergie
    • Les subventions de l’Anah
    • L’éco prêt à taux zéro

    Sachez qu’il existe de nombreux simulateurs sur internet qui vous permettront de connaître vos droits.

    Partie 4 : Conclusion 

    Vous savez à présent comment fonctionnent les différents types de chauffage. 

    Vous connaissez les pièges à éviter et avez à l’esprit les informations indispensables. 

    Il ne vous reste plus qu’à finaliser votre projet et à profiter de la douce chaleur que diffusera votre nouveau chauffage !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *