Problème d’humidité dans la maison : Ses causes et les traitements pour la combattre

Publié le par Valérie

Le taux d’humidité dans une maison ou un appartement est ce que l’on appelle le taux hydrométrique. En réalité, c’est simplement la quantité d’eau présente dans l’air ambiant de l’habitation. En temps normal, une humidité raisonnable n’est absolument pas un problème et permet aux contraire à ses habitants de rester en bonne santé.
Mais lorsque celle-ci se fait trop importante, c’est le début des problèmes…
Et il faut agir vite, si l’on ne veut pas avoir des répercussions sur sa santé, sa maison et … son porte-feuille !

Au programme de cet article :



    1.Qu’est-ce que l’humidité dans une maison et d’où vient-elle ?
    2.Identifier les causes et origines
    3.Les conséquences de l’humidité sur votre habitation
    4.Les solutions pour régler les problèmes d’humidité

      1.Qu’est-ce que l’humidité dans une maison et d’où vient-elle ? 

      Il y a trois principales causes générant de l’humidité dans une maison : 

      • La condensation :

      Ce phénomène naturel est tout à fait normal : dès lors qu’un élément passe de l’état gazeux à l’état liquide, de la condensation se forme. Concrètement, cela se produit lorsque de la vapeur d’eau, comme celle liée à l’activité humaine par exemple (respiration, cuisine, transpiration, douche), entre en contact avec une surface froide. C’est ainsi que la condensation va se former, sous forme de gouttelettes sur vos murs, vitres, miroirs, sols et plafonds.
      A savoir : Plus l’air extérieur est frais, plus la condensation sera forte !

      • Les fuites et fissures :

      Un mur ou un sol fissuré va laisser l’humidité extérieur passer et permettre l’infiltration de l’eau qui va pénétrer dans le crépi, le ciment, ou encore le plâtre. 

      Déperdition de chaleur et dégâts des eaux à la clés !

      • Les problèmes d’étanchéité liés aux infiltrations d’eau :

      Un défaut d’installation, des intempéries ou un mauvais entretien sont diverses raisons qui peuvent causer des problèmes de toiture et engendrer une infiltration de l’eau. La laine de verre ou la laine de roche se gorge d’eau et ne peut plus remplir son rôle d’isolant.

      2. Identifier les causes et origines

      A présent, vous savez identifier les zones de votre maison qui sont sur-exposées à l’humidité. Afin de pouvoir traiter au mieux la moisissure, procédez à ces vérifications :

      • Vérifiez la qualité de vos fenêtres et autres vitres : Méritent-elles d’être changées ? sont-elles de bonne qualité ? 
      • Examinez vos murs et votre toiture : Y a-t-il des fissures ?  Les bandes d’étanchéité de votre toit sont-elles en bon état ? 
      • La ventilation de votre maison fonctionne-t’elle correctement ? Vérifiez l’état de votre VMC et l’entretien de vos grilles d’aération.
      • Inspectez vos sols et vos caves, y a-t-il des remontées ? de la moisissure à certains endroits ? 
      • Inspecter vos tuyauteries afin d’éliminer la possibilité d’une fuite non détectée.
      • Observez-vous des tâches en bas de vos murs ? Si oui, il est fort probable que vous ayez un problème d’humidité ascensionnelle, c’est à dire provenant du sol de votre habitation

      3. Les conséquences de l’humidité sur votre habitation 

      Le taux d’eau moyen présent dans l’air ambiant d’une habitation se doit d’être d’environ 50% pour une température de 20°C.

      Lorsque le taux d’humidité est trop important, vos murs deviennent mouillés au touché, de la buée se forme sur les vitres et de la moisissure apparaît.
      Par la suite, votre papier peint va se décoller, vos peintures s’écailler et une mauvaise odeur persistante va s’installer. Sur le long terme, l’humidité peut aussi atteindre la structure du toit ainsi que le niveau d’isolation thermique et donc vos factures. La menuiserie, comme le bois des cadres des portes peut gonfler, de la rouille peut apparaître sur les objets métalliques, des auréoles et taches peuvent apparaître sur les murs ou les plafonds. 

      Il est important d’être vigilant car tout cela peut endommager durablement votre maison ou votre appartement et atteindre directement votre portefeuille. 
      Ainsi, l’environnement de vie devient malsain et cela est particulièrement néfaste pour la santé des habitants.
      L’humidité, sur le long terme, peut provoquer le développement d’allergies (aux champignons, aux moisissures ou encore aux acariens), de l’eczéma, de l’asthme, des problèmes respiratoires, articulaires et autres maladies chroniques chez l’enfant et l’adulte. 

      4. Les solutions pour régler les problèmes d’humidité 

      Maintenant que vous avez identifié les zones à traiter ainsi que la cause de l’humidité, plusieurs options s’offrent à vous. Vous trouverez sur internet divers astuces et produits qui fonctionnent efficacement et qui vous permettront de régler vos problèmes sans forcément faire appel à des professionnels.

      • Les  produits hydrophobes

      Les produits hydrophobes sont faciles à se procurer et permettent de lutter efficacement contre l’humidité et la moisissures de vos murs, sols ou encore carrelage.
      Si vos problèmes d’humidité proviennent d’une fissure, vous pouvez appliquer des matériaux hydrofuges qui empêcheront l’eau de s’imprégner dans vos surfaces et agiront comme un imperméabilisant. Les avantages de ce type de produit sont qu’ils est facile de les mettre en oeuvre et la plupart du temps, ils sont prêt à l’emploi. 

      Dans le cas où votre papier-peint se décolle ou que des cloques se forment sur votre peinture, vous pouvez utiliser le produit Imper Mur de chez Sika. C’est une bonne option si vous recherchez une solution rapide. Il s’appliquant simplement sur la surface à traiter à l’aide d’un pinceau ou d’une brosse. Cette résine s’applique sur les murs intérieurs et empêche les moisissures et autres champignons de se former. Ce produit s’applique sur les mur en plâtre, pierres et brique et peut être recouvert par des papier-peints ou des peintures.

      • Les produits contre les remontées capillaires 

      Si vous souhaitez réaliser une véritable barrière contre les remontées humides qui proviennent du sol, vous pouvez appliquer le produit Injectocream de chez Sika. Ce produit est efficace et pratique. Pour l’appliquer, il convient de percer le joint en bas du mur et d’injecter simplement le produit.  Attention toutefois aux murs creux car ce produit est très liquide et serait inapproprié.

      • L’humidité provient du toit ? 

      Peut-être faudrait-il changer vos rouleaux d’abergement car si ces derniers ne sont plus en bon état, la pluie risque de s’infiltrer dans votre toiture et donc d’humidifier votre laine isolante ! Si celle-ci est chargée d’eau, elle ne pourra plus remplir son rôle et votre habitation sera humide.

      Le site toiture-online est une référence en la matière et vous permettra de vous approvisionner en Wakaflex rapidement. Leurs bandes d’abergement assurent l’étanchéité, sont esthétiques, universelles et surtout, sont particulièrement simple à appliquer : aucun outil n’est nécessaire ! 

      • Vous avez des traces d’humidité sur votre carrelage ?

      Votre sol en pierre ou les joints de votre carrelage sont en train de devenir verts ? Cela signifie que celui-ci n’est pas traité correctement contre l’humidité. Il convient d’appliquer un produit qui agira comme une protection et vous permettra d’entretenir votre surface le plus longtemps possible. Le Sikagard 681 est particulièrement efficace et propose une action complète ! Incolore, il ravive simplement les couleurs de vos surfaces et agit de façon complémentaire contre les taches de graisse, d’huile et la prolifération des végétaux.

       

      La semaine prochaine, découvrez nos autres solutions pour réaliser une bonne isolation thermique au sein de votre habitation ! 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *