Créer son réseau d’assainissement : le tuyau

Publié le par Jean-Marc

Conseil pour créer votre réseau d’assainissement

reseau assainissement

Sauf si vous êtes situés dans un secteur où l’assainissement individuel est obligatoire, vous êtes tenus de raccorder vos eaux au réseau d’assainissement de votre commune.

Dans ce cas, celle-ci installe un regard à la limite de votre propriété et il vous appartient de créer votre propre réseau d’assainissement sur votre parcelle pour relier votre maison à ce regard de branchement.

Avant toute chose rappelons quelques définitions :

  • Eaux usées (EU) : ce sont les eaux qui proviennent des cuisines, salles de bains lavabos, baignoires, douches etc…
  • Eaux vanne (EV) : ce sont les eaux qui proviennent des toilettes
    Généralement ces deux flux sont regroupés en un seul réseau.
  • Eaux pluviales (EP) : se sont les eaux de ruissèlement qui proviennent de votre parking, votre entrée de garage ou de vos gouttières.

Dans certains cas, toutes ces eaux sont regroupées dans le même égout, c’est alors un réseau unitaire.
Dans d’autres cas, les eaux pluviales sont évacuées séparément, c’est alors un réseau séparatif.

Le réseau d’assainissement

Un réseau d’assainissement doit être étanche dans les deux sens :
– pour éviter les fuites d’eaux polluées dans le terrain
– pour éviter les entrées d’eaux parasites

Les tuyaux PVC sont tout à fait adéquats pour ce type d’utilisation.

1) Les différentes sortes de tuyaux PVC

  • Les tuyaux PVC bâtiment à coller : moins épais et plus souples. A utiliser uniquement en espace vert, sans surcharge roulante. Attention toutefois à ce que vos tuyaux soient parfaitement secs et dépoussiérés au collage, sinon la colle ne tiendra pas dans le temps.
    Tuyau pvc batiment pour réseau d'assainissement
  • Les tuyaux PVC assainissement à joint CR4 ou CR8 : particulièrement recommandés si votre réseau est installé sous une allée circulée, une entrée de garage ou un parking.
    Tuyau pvc à joint pour réseau d'assainissement
    Dans ces cas là il faudra porter une attention particulière au compactage des flancs du tuyau avec un sable bien tassé pour éviter l’ovalisation du tuyau sous la surcharge.

2) Dimension du tuyau PVC

En ce qui concerne le dimensionnement, évitez de choisir un tuyau trop gros : si le diamètre est trop important et la pente faible, vous perdrez l’avantage de « l’effet de chasse » qui empêche les matières solides de se déposer.

Pour une maison particulière, sauf si le réseau doit également prendre de gros débits d’eaux pluviales, un diamètre 125 ou 160 est parfaitement suffisant.

Les gouttières sont généralement dimensionnées en 80 mm, plus rarement en 100 mm, elles sont regroupées entre elles en 100 mm puis évacuées en 125 mm.

3) Pose du tuyau PVC

  • Un réseau d’assainissement est « gravitaire », c’est à dire que les eaux s’écoulent naturellement, il faut donc respecter une pente minimum de 0,5 à 1 cm au mètre (les poses de réseaux d’assainissement à des pentes inférieures sont réservés à des professionnels équipés de laser).
  • Comme l’eau le remonte jamais une pente, veillez bien à ce que votre fond de forme soit bien en pente continue. Une incurvation engendrerait une stagnation d’eau, puis un dépôt de matières solides et donc un risque de bouchon.
  • A noter également que la pose d’un réseau d’assainissement commence toujours par l’aval et que la collerette (à coller ou à joint) doit toujours être plus haute que le coté mâle.

Si vous avez à raccorder bout à bout deux tuyaux de nature différente béton grès, PVC etc… sachez qu’il existe des raccord multi-matériaux qui assurent des raccordements avec étanchéité avec d’importantes tolérances de diamètre.

raccord multi matériaux

Un grand choix de tuyaux et accessoires PVC sont en vente sur le site www.materiauxnet.com, (livraison possible sur toute la France métropolitaine).

A savoir : un réseau d’assainissement comporte toujours des branchements et des regards de visite que nous aborderons dans un autre article.

 

2 réflexions sur « Créer son réseau d’assainissement : le tuyau »

  1. aubert

    Bonjour je suis en train de réaliser les tuyaux d’évacuation et d’arrivée d’eau dans un hérisson, j’ai deux questions qui me taraude:
    – sur une longueur de 6 mètres est-ce que je dois mettre des briques tous les 2 mètres pour éviter de créer une cuvette au milieu de la longueur?
    – mes tuyaux d’évacuation traverse les murs de la maison, avec quel matériaux dois-je les sceller? : mousse expansive? Mortier de scellement? Merci par avance.

    Répondre
    1. Valérie

      Bonjour,

      La mise en place de briques est à proscrire lors de l’installation des tuyaux d’évacuation. En effet, l’espace entre les briques peut amener le pvc à se déformer. Il est donc conseillé de mettre en place un lit de pause en sable continue, en respectant l’inclinaison souhaitée.
      En ce qui concerne les matériaux pour sceller, l’usage du mortier n’est pas la meilleure solution. Celui ci s’attache difficilement au PVC. La mousse expansive est donc une bonne alternative.

      Cordialement,

      Materiaux et Bricolage

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *