Comment choisir ses gants de protection ?

Publié le par Valérie

Pour bien protéger vos mains dans tous vos travaux, encore faut-il savoir choisir les bons gants de protection. En effet, tous n’ont pas le même usage et les mêmes propriétés ! Comment opter pour le bon équipement de protection individuel ? Suivez notre guide de sélection. 

Pourquoi porter des gants de protection ? 

Dans tout type de métier et dans tous travaux, le professionnel comme le particulier peuvent être exposés à de nombreux risques, plus ou moins dangereux. On peut classer ces derniers en quatre grandes catégories :

  • Risques mécaniques : déchirures, coupures, perforations, abrasion lors de la manipulation d’objets divers.
  • Thermiques : environnements ou manipulations d’objets très chauds ou froids.
  • Chimiques : manipulations d’acides, de produits chimiques purs ou mélangés.
  • Électriques : électrocution, décharges… 

Choisir ses gants de protection 

Les différentes catégories et normes 

Ces équipements de protection individuels sont répertoriés dans 3 différentes catégories. Celles-ci sont encadrées par des normes européennes précises. La présence de celles-ci permet d’assurer que le produit répond à des normes élémentaires de sécurité.

Chaque catégorie correspond à un niveau de risque et est encadrée par une norme particulière :

  • Catégorie I : les produits de cette catégorie protègent contre les risques minimes. Il s’agit par exemple de gants jetables. C’est la norme EN 420 qui les encadre.
  • Catégorie II : on retrouve ici des gants de manutention très généralement utilisés pour de nombreux travaux, avec des risques courants. Également encadrés par la norme EN 420, ces produits sont également régis par d’autres normes, en fonction des risques. 
    • Risques mécaniques : EN 388
    • Froid : EN 511
    • Risques thermiques (chaleur, feu) : EN 407
  • Catégorie III : cette dernière catégorie inclut les gants de protection chimique : ils protègent contre les micro-organismes et les produits chimiques et sont encadrés par la norme : EN 374.
gants de manutention risques mécaniques DeltaPlus Noir et Jaune.
Gants de manutention DeltaPlus conçus contre les risques mécaniques.

Quels gants de manutention choisir pour quel métier ? 

Selon les types de travaux 

Votre choix devra avant tout s’effectuer en fonction de votre secteur d’activité, des risques auxquels vous êtes exposés selon les travaux effectués. Voici ci-dessous quelques exemples pour faire le bon choix. 

TravauxType de gants de protection (norme)
Manipulation d’objets coupantsAnti-coupures (EN 388)
Manipulation d’objets chauds et/ou froidsProtection Thermique (EN 407)
Activités d’électricitéIsolants de protection électrique (EN 60903)
Travaux d’extérieur en hiverMilieu Froid (EN 511), Fourrés
Bricolage courant (perçage, ponçage, carrelage, peinture)Fins et souples (EN 388)
Manipulation de produits chimiques et micro-organismes Spéciaux en latex, vinyle ou en nitrile poudrés (EN 374)
Travaux avec fortes vibrations à long terme (perceuse, marteau-piqueur)Anti-Vibrations (EN 388 – EN/ISO10819:2013)
SoudageProtection Thermique, longues manches idéales (EN 407)
Tronçonnage de bois Modèle spécial pour manipulation d’outils à la chaîne en cuir (EN 381)

N’hésitez pas à opter pour un modèle avec poignets élastiques pour un meilleur maintien. Pour de petits travaux de bricolage et de jardinage, un modèle résistant aux risques mécaniques (EN 388) est suffisant. Choisissez une matière facilement maniable. 

gants de protection DeltaPlus
À gauche : gants de protection respirants en coton écru. À droite : gants en cuir de bovin ultra résistants.

Pour plus de confort, n’hésitez pas à choisir un modèle avec doublure.

Avant de faire votre choix, prêtez également attention à l’indice de protection indiqué sur chaque produit. Ce chiffre entre 0 et 5 indique la résistance de vos gants face aux différents risques, le 0 indiquant une résistance nulle et le 5 une extrême résistance. 

Selon la matière 

Chaque matière n’aura pas la même résistance et donc, pas le même usage ! Retrouvez ci-dessous un petit récapitulatif des principales matières que vous pourrez trouver pour vos gants de protection :

  • Coton, tissu : revêtement mince, permet une faible protection contre les éraflures lors de petits travaux de bricolage et de jardinage. Ne prévient pas contre les coupures ni les brûlures.
  • Latex : résiste aux produits chimiques, fins, élastiques et robustes. Faciles à enfiler, idéals pour des travaux de précision. Attention aux allergies !
  • Cuir : solide, idéal pour les travaux de manutention et travaux à risques mécaniques. Très adhérents, bons isolants.
  • Polyuréthane : résiste à l’abrasion et aux déchirures
  • Néoprène : souples, ils résistent plus aux produits chimiques qu’aux risques mécaniques.
  • Nitrile : fabriqués à partir de caoutchouc synthétique, ils protègent contre les risques mécaniques, thermiques et les solvants chlorés. Très étanches, ils sont adaptés aux milieux humides, huileux ou graisseux. 
  • Kevlar : robustes tout en restant mobiles, ces gants résistent aux coupures, à l’abrasion et vous protègent bien du froid ou de la chaleur. 
  • Caoutchouc butyle : idéal pour travailler dans les hydrocarbures, résistant aux variations de températures, à l’abrasion et à la corrosion. 
  • Zetex : gants résistants aux flammes et aux étincelles. 
  • Aluminisés : isolants, ces gants conviennent parfaitement aux travaux en contact avec de très fortes températures : soudage, fournaise… 
gants de protection en cuir
À gauche : gants de manutention en cuir pour milieu froid. À droite : gants haute dextérité en polyuréthane.

Bien choisir vos gants de protection : 3 questions à se poser 

  • Dans quel environnement travaillez-vous ? Milieu humide, sec, froid…
  • Quels types de travaux effectuez-vous ? Précision, manutention lourde ou légère…
  • À quels risques êtes-vous exposés ? Produits chimiques, fortes chaleurs, coupures, électricité… 

Les réponses à ces questions vous permettront de choisir le bon matériau et la bonne catégorie pour vos gants. Réfléchissez précisément à tous les risques et toutes les situations auxquelles vous pourriez être confronté afin de faire le bon choix. 

Comment mesurer sa taille de gant ? 

Pour être à l’aise dans ses gants de manutention, il est indispensable de connaître la bonne taille à choisir. Les tailles des gants sont souvent exprimées en pouces, elles se situent entre 6 et 11. 

Voici la méthode de calcul de taille d’un gant : 

  • Utilisez un mètre ruban. 
  • Déposez-le sur le dessus de votre main et maintenez-le à l’aide de votre pouce. 
  • Faites le tour de votre main à l’aide du mètre ruban, au niveau de vos articulations et sans inclure votre pouce.
  • Refermez votre main et relevez la mesure obtenue. 
  • Référez-vous aux équivalences centimètres – pouces fournis par les fabricants. 

Vous hésitez entre deux tailles ? Optez toujours pour la plus petite : votre gant va s’adapter à votre main.  

Retrouvez tous nos gants de manutention pour tous les métiers sur materiauxnet.com.

Sur le même thème, découvrez comment choisir vos chaussures de sécurité.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *