La pose de pavés: le pavage

Publié le par Jean-Marc

La pose de pavés: le pavage

Reprenons le chantier là ou nous l’avons laissé le semaine dernière.

Le terrassement était fait ainsi que la constitution de la structure du parking, le plus spectaculaire reste à faire : la pose des pavés.

L’alignement des premières rangées:

Le lit de pose est bien réglé, les niveaux sont bons, il est important de ne pas louper les premières rangées : elles doivent être bien alignée, c’est là qu’interviennent les fiches de chantier et les bobines de fil ainsi que la règle alu.

La pose de pavés: le pavage

Inutile de passer à la seconde ligne si la première n’est pas parfaitement alignée.

Les pavés doivent être bien serrés les uns contre les autres pour ne pas leur laisser la possibilité de bouger plus tard sous la pression des roues lors des manœuvres de véhicules.

La pose des pavés se fait à la main en marchant sur les pavés fraichement posés et non sur la forme.

Pose du pavage:

Une fois les premiers mètres posés, pensez à approvisionner les palettes nécessaires à l’avancement du pavage pour éviter les transferts manuels trop longs.

La pose de pavés: le pavage

Roland a choisi la pose à joints croisés et, pour éviter la multiplication des coupes et la pose de demi pavés en rive, il a préféré choisir des boutisses d’une longueur de 21 cm soit l’équivalent de un pavé et demi.

Traitement des regards:

 Il est bien rare de ne pas avoir sur l’emprise de son chantier un ou deux regards de visite des réseaux souterrains. Pour une bonne esthétique, il faut que leur niveau soit parfaitement identique à ceux des pavés. Pour cela Roland a continué la pose des pavés tout autour du regard pour bien repérer le niveau fini en laissant un espace autour du regard. La mise à niveau se fait par un mortier de pose en dessous du cadre supportant la fonte, mais Roland aurait pu choisir un regard à paver qui aurait été beaucoup plus discret.

La pose de pavés: le pavage

Une fois le mortier de scellement bien séché, les espaces vides seront remplis de pavés entiers ou coupés à juste dimension.

Stabilisation des rives:

L’ensemble pavés et structure de chaussée, forme un ensemble rigide, mais il ne faudrait pas que la circulation des véhicules ne « déchaussent » les premiers pavés situés sur les bords de votre parking, c’est pourquoi il est nécessaire de bloquer les rangées qui ne le sont déjà naturellement par un mur de maison. Cela se fait par la pose d’un solin de mortier latéral comme sur la photo ci jointe.

La pose de pavés: le pavage

Le niveau de cette rive remontera jusque quelques centimètres au dessous du niveau fini, le complément pourra être remblayé en terre végétale sur laquelle la pelouse repoussera naturellement.

Le sablage:

Bien que posés cote à cote et bien serrés, les pavés laissent toujours des petits interstices qu’il est nécessaire de boucher pour éviter tout risque de déplacement ultérieur. Pour cela, avant la mise en service, on répartira sur tout le pavage un sable fin et sec (0/1 ou 0/2 mm).

La pose de pavés: le pavage

En insistant à plusieurs reprises avec le balai, le sable comblera ces petits trous bloquant durablement l’ensemble.

L’opération sera renouvelée plusieurs fois jusqu’à saturation totale.

C’est fini !

Enlevez l’excédent de sable, reculez un peu et admirez votre ouvrage !

La pose de pavés: le pavage

1 réflexion sur « La pose de pavés: le pavage »

  1. Pierre GROLLEMUND

    Ce souci de pose de pavés bien jointifs, mais dont il faudra quand-même combler les joints par du sable fin m’a paru très professionnel. j’ai vu trop de « paveurs incompétents » poser dans des rues piétonnes des pavés à peine plus larges que les joints ! résultat : ça se déchausse rapidement. Pierre (de Saint-Etienne)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *