Le sable dans la construction

Publié le par Jean-Marc

Utilisation du sable pour la construction

sable construction

On définit comme « sable » un matériau granulaire composé de petites particules de roche décomposées par le gel, ou l’érosion

Où trouve t’on du sable pour la construction ?

Le sable de rivière

Par leur faible masse, ces grains de matière se sont déplacés avec les pluies et le ruissèlement des torrents et des rivières. Lorsque les cours d’eaux ne sont plus aussi fougueux en arrivant dans les plaines, ces grains qui ne sont plus portés par l’énergie de l’eau, se déposent lentement dans les méandres des rivières et des fleuves.

Au fil du temps, et au fur et à mesure de l’évolution de leur lit, ces dépôts sont recouverts de limons et de terre végétales et se retrouvent « en pleine terre » Ce sont les gisements qui sont actuellement exploités le long de la Seine, la Loire, la Garonne, le Rhône, le Rhin etc… Pour des raisons d’écologie et de protection des berges, très peu de sables sont exploités directement dans le lit actif des rivières.

Sable rivière

Le sable marin

De même que le sable se dépose dans le lit des rivières, il se dépose également en grande quantité dans leur estuaire et même bien au delà lorsque les courants marins prennent le relais des fleuves pour en porter les grains.

Il existe donc sur les plateaux continentaux de gigantesques gisements de sable qui ne demandent qu’à être dragués par des bateaux équipés de grandes pompes.

Le sable marin est pourtant moins apprécié que le sable de rivière car un contient toujours un peu de sel que les armatures acier n’aiment pas de trop et, dans certains cas, des résidus de coquillage qui sont de moindre résistance.

Sable marin

Le sable de concassage

Le sable peut également se « fabriquer » de façon industrielle par concassage. En effet à chaque opération d’extraction de roche massive par explosion puis par broyage en blocs et gravillons de plus en plus petits, il se crée une certaine quantité de sable.

Les gravillons (le plus souvent + de 5mm de diamètre) sont utilisés pour la fabrication du béton, le sable est pour ainsi dire un sous-produit de la fabrication des gravillons concassés.

Contrairement aux sables de rivières et sables marins, ce sable de concassage, présente des arêtes anguleuses qui ne sont pas autant appréciés des maçons.

sable de concassage

L’exploitation

Le sable, de densité apparente de l’ordre de 1,5 tonne au mètre cube, est facile exploiter, car, même en dépôt de grande ampleur, il reste meuble. En mer, le sable est simplement prélevé par des tuyaux aspirateurs qui prennent un mélange eau/sable. Par simple décantation, l’eau s’évacuera progressivement ensuite.

Sur la terre, après avoir évacué les terres végétales de couverture puis les limons, il suffit de charger le sable avec une pelle mécanique ou une chargeuse et de le transporter sur tapis roulant.

Bien que consommé en très grande quantité, le sable tend à devenir une denrée rare.

Les écologiques s’élèvent contre les carrières ouvertes dans les lits fossiles des rivières qui dégradent l’environnement. Parallèlement les dossiers d’ouverture de carrière sont de plus en plus difficile à monter tant les normes et les exigences sont élevés quant aux bruits, poussières, remise en état des lieux, protection de l’environnement, circulation des eaux etc…

Les dragages en mer sont également fort décriés pour la détérioration du milieu marin, et des risques d’affaissement du littoral et des plages.

La granulométrie

Selon Wikipédia « La granulométrie est l’étude de la distribution statistique des tailles d’une collection d’éléments finis de matière naturelle ».

Un sable classique est un ensemble de grains de 0 à 5mm, lors de l’analyse granulométrique d’un sable, la matière est passée successivement dans un ensemble de tamis de taille de maille allant de 0 à 5 mm, le pourcentage de matière retenue dans chaque tamis est matérialisé sur un graphique et cumulé jusqu’à 100%, cela donne une courbe comme celle ci :


Courbe granulométrique

Lors d’une analyse plus approfondie du même sable , le même essai est reproduit sur plusieurs échantillons du même gisement et les résultats sont portés sur le même graphique qui matérialisera les valeurs minimum et maximum en forme de fuseau : c’est « le fuseau granulométrique »

fuseau granulométrique

Ces informations sont indispensables dans la confection de pièces en béton préfabriqué et dans la formulation de bétons prêts à l’emploi à haute résistance.

 Les utilisations

La principale utilisation du sable concerne bien entendu la construction : le béton, le mortier, le remblai mais on l’utilise également dans de nombreux domaines tels que le sablage, le drainage de terrains de sport, les abrasifs.

Les sables siliceux, sont notamment une des principales matières première du verre.

Le sable se trouve chez tous les négoces de matériaux de construction ainsi que dans les grandes surfaces de bricolage.

On le trouve également sous des formes plus transportables en sac et en big bag chez les distributeurs de matériaux de construction sur internet comme www.materiauxnet.com ou www.mdmateriaux.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *